Le joueur e-sport américain d’Overwatch, Matt « Dellor » Vaughn, voit sa carrière terminé après des annonces racistes en plein streaming.

Comme pour les sportifs de haut-niveau, les joueurs d’e-sport peuvent terminer leur carrière prématurément. Les raisons peuvent être pour cause de blessures, détérioration des réflexes ou la perte d’envie. Mais il y toute autre raison pour mettre fin à sa carrière de joueur pro : être pris en flagrant délit de racisme, durant une partie d’Overwatch.

C’est le cas du joueur de 28 ans, Matt Vaughn, alias Dellor. Un ex-représentant de l’équipe Toronto Esports, il avait été classé 2e lors du HND Overwatch Open III. Bref, sa carrière n’était pas des plus grandes, mais ce qu’avait pris l’attention des autres était durant un match avec classement.

Après s’être fait tué par un Widowmaker (Fatale), le taux de sel commença à surgir jusqu’au point où il lâche le N-Word dans le chat du jeu. Ce qui ne s’est pas rendu compte était qu’il était en train de streamer sur sa chaîne Twitch, et qu’une personne avait enregistré cet instant.

Une carrière dans l’e-sport définitivement terminé

Non seulement qu’il s’était fait bannir de Twitch, Dellor se voit viré de l’équipe Toronto Esports. Le président Ryan Pallett n’avait d’autres choix que de terminer son contrat pour le non-respect de leur règle « zéro-tolérance ».

Dans un TwitLonger, Dellor exprima ses sincères excuses, mais aussi envoie des excuses sur sa piqure de crise. Les raisons : mauvaise connexion, un Widowmaker cheaté et aussi qu’il était en colère et épuisé.

Enfin, il annonça qui ne souhaite plus revenir dans les compétitions d’e-sport après ce fiasco. En espérant que cette histoire soit oublié pour ce joueur.

Source : Kotaku, PVPLive