Triste nouvelle après la 19e édition de la Japan Expo : un des exposants viens de perdre la vie, après une altercation par des faux policiers. 

Les faits s’étaient déroulés durant le lundi soir (9 juillet), sur la route vers Aubervilliers, vers 20h. À peine 24h après la fin du 19e Japan Expo, déroulé aux Parc Expo de Villepinte, déroulé du 5 au 8 juillet 2018. Les exposants se faisaient intercepté par un groupe de sept  faux policiers. La camionnette s’était arrêté en plein rond point de l’A86. Deux de ces « policiers » braquent les exposants et volent leur mallette, avec une recette d’environ 100 000 €, obtenus grâce à leur vente de leurs katanas. La victime « résiste » à l’attentat, mais se fait tirer au niveau de la cuisse. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, décède suite à ses blessures, au cours de la nuit dans un hôpital parisien.

Les organisateurs de la Japan Expo, en deuil

Suite à ces méfaits, le site de la Japan Expo a laissé ce communiqué :

Japan Expo a appris ce matin l’attaque survenue sur l’A86 à Aubervillers, dans la soirée du lundi 9 juillet, d’un commerçant qui était venu exposer sur le festival, qui s’est clôturé dimanche 8 juillet.

Les organisateurs du festival connaissent bien la victime et sont sous le choc.

Toute l’équipe du festival adresse ses condoléances et sa compassion à la famille et aux amis de la victime en ce moment douloureux.

Les organisateurs de la manifestation se mettent à la disposition ds forces de police et mettront tout en oeuvre pour les aider dans leur enquête.

Pour le moment, l’enquête est en cours par la Brigade de répression du banditisme. Malgré les témoins qui ont assistés à la scène, rien n’est encore appris que les assaillants.

Toutes les condoléances vont aux membres de la famille, et aux amis de la victime.