Devil May Cry 5 vient à peine de sortir, et il parvient à redonner goût à la série. Mais qu’en est-il des références et easter eggs cachés dans le jeu ?

Ce n’est pas étonnant que Devil May Cry 5 est l’un des jeux des plus attendus de 2019. Et maintenant qu’il est sortie depuis le 8 mars 2019, je tiens à dire qu’il ne m’a pas déçu. DMC5 est une grande réussite, et je peux vous le confirmer avec un Let’s Play que j’avais fait sur Twitch.

Mais qu’en est-il des références cachés dans le jeu ? Qu’en est-il des secrets laissés par Capcom dans DMC5 ? Alors que je ne vais pas toute les citer, je vous laisse avec quelques bonus que ne savez peut-être pas, ou que vous savez déjà.

D’avance, je vous préviens, il y aura beaucoup de spoilers concernant Devil May Cry 5. Si vous ne l’avez pas encore terminé, faites-le avant de continuer.

1# – Clin d’œil à Resident Evil & DmC: Devil May Cry

Ce n’est rien d’étonnant que DMC5 a utilisé le RE Engine pour son rendu visuel, qui est sublime ! En même temps, Resident Evil et Devil May Cry ont une histoire en commun, depuis le 1er épisode en 2001.

À la base, Devil May Cry était supposé être Resident Evil 4. Hideki Kamiya, avant d’être chez Platinium Games, était impliqué dans le développement du futur jeu. Il voulait un jeu rapide et stylisé, malgré que ça part loin du survival-horror, qui reste le cœur de la série. Jusqu’à que Shinji Mikami, le responsable de la série, convint Kamiya d’en faire, un tout nouveau jeu.

Le reste, on là connait, vu que le jeu aura à son compte, 5 épisodes ainsi que plusieurs spin-off et un reboot par Ninja Theory. Mais on y retrouve quelques détails laissés dans DMC5. Par exemple, le nom Tony Redgrave (le pseudonyme de Dante), avait le prénom de base du personnage principale, durant le développement de DMC1. Avant de s’inspirer de la comédie de Dante, et devient le pseudonyme du chasseur de démon. Le nom sera aussi mentionné dans le roman de Devil May Cry, sortie en 2003 par Shin-Ya Goikeda.

Et en parlant du reboot, le personnage V semble être un clin d’oeil à cet épisode : un homme habillé dans le style grunge, qui change de couleur de cheveux en blanc, durant son Devil Trigger. Mais c’est certainement une coïncidence. Ce qui n’est pas une coïncidence, c’est le costume bonus de Dante, qui rend hommage à cet épisode, optant pour le même code couleur que son prédécesseur.

Costume EX de Dante dans Devil May Cry 5, inspiré de DmC: Devil May Cry
Costume EX de Dante dans Devil May Cry 5, inspiré de DmC: Devil May Cry

2# – Rien à faire des Harley Davidson !

Dante et sa Cavaliere, avec la musique de Brigitte Bardot en musique de fond!
Dante et sa Cavaliere, avec la musique de Brigitte Bardot en musique de fond!

Devil May Cry raffole des bécanes. Depuis le premier épisode jusqu’au 5e opus, il faut qu’il y ai un moment où une moto apparait, voir une référence :

  • Trish arrive en moto dans l’introduction du 1er épisode
  • Dante parcourt le monde des démons à la fin du 2e épisode
  • Lady conduit une moto & Dante l’utilise comme arme temporaire dans DMC3
  • L’épée Red Queen de Nero a un accélérateur de moto comme pommeau.

Ce qui nous amène au 5e épisode et l’apparition du Cavaliere, la nouvelle arme de Dante, où les deux tronçonneuses peuvent former une moto. Ce qui est plus classe que deux sœurs jumelles qui s’entrecroisent pour former une bécane.
Hideaki Itsuno , le directeur du 5e opus, souhaitait avoir une moto comme arme de melée, depuis un long moment. Une idée qui date du 2e épisode, sans donner suite. Encore plus surprenant, c’était supposé être une arme pour Nero, et était supposé s’appeler « Emperor ».

Au final, Cavaliere est une belle addition au jeu, avec un concept original, et un système de combat qui pète la classe

3# – Tel père…telle fille !

Nico et Nell Goldstein, par Shirow Miwa
Nico et Nell Goldstein, par Shirow Miwa

Parlons un peu de la nouvelle venue : Nico. On sait qu’elle est la petite fille adoptive de Nell Goldstein, et développe les différents Devil Breakers pour Nero. Mais qu’en est-il de ses parents ?

Dans l’histoire, on apprends que son père a été tué par Dante, le même homme que sa grand-mère a fabriquée ses deux pistolets : Ebony & Ivory. Cependant, elle n’a aucun remord envers la mort de son papa, car il l’a abandonnée lorsqu’elle était jeune. Dans les rapports de Nico, on apprend que son père était un alchimiste travaillant à Fortuna, auprès de l’Ordre de l’épée. Si vous avez joué à DMC4, c’est confirmé que son père n’est autre qu’Angus.

Alors que les traits de famille sont semblable entre les deux (notamment le port de lunettes), leur personnalité sont complètement différents. Toutefois, Nico s’inspira des recherches de son père, dans la conception d’une arme assez particulière…

4# – Longue vie au roi !

Comparatif entre Dante (avec Dr Faust) et Michael Jackson.
Comparatif entre Dante (avec Dr Faust) et Michael Jackson.

Peut-être la meilleure scène du jeu, lorsque Dante acquis le chapeau Dr Faust, par Nico. Oui, il danse dans le même style que le roi de la Pop, Michael Jackson. Ce qui est encore plus ironique que l’année de sortie, coïncide avec les 10 ans de la disparition de Michael Jackson, depuis le 25 juin 2009.

Mais il n’y a pas que la danse de MJ que Dante s’inspire : ses attaques Hat Trick et Mad Hatter, sont aussi inspirés des mouvements de danse par « Smelly », ainsi que du jeu Michael Jackson’s Moonwalker.

En tout cas, Dante a tout aussi la grande classe, que G dans Street Fighter V.

5# – Un retour dans le passé

Une chose qui faut savoir, c’est que le Devil May Cry 5 fait beaucoup de références des épisodes précédents : pas seulement les 4 épisodes précédents, mais aussi les deux romans (DMC et DMC5: Before the Nightmare) et l’anime de 2007.

C’est d’ailleurs le seul jeu où les personnages majeurs de la série apparaissent, où sont mentionnés, d’une manière ou une autre. Ce qui inclut Patty, Kyrie et J.D. Morrisson (qui a subit le traitement à la Nick Fury). Le seule personnage ne faisant pas d’apparition est Lucia de DMC2, malgré qu’elle apparait dans l’histoire de DMC5: Before the Nightmare, dans le combat face à Balrog.

Peut-être que Lucia apparaîtra en tant que DLC ? Rien n’est sur pour le moment..

Bonus – Ce n’est pas l’arbre sacré dans Dragon Ball Z ?

Le Qliphoth, le centre dans l'histoire de DMC5.
Le Qliphoth, le centre dans l’histoire de DMC5.

Celui-ci est assez obscure, ou une pur coïncidence, mais il est possible que le Qliphoth, l’arbre démoniaque qui est le centre de l’histoire dans DMC5, est similaire à l’arbre sacrée dans le film Dragon Ball Z : Le Combat fratricide.

Pour être plus précis, le Qliphoth est inspiré du Judaïsme (principalement le Kabbalah) et l’arbre divin Yggdrasil. Sauf qu’en y repensant, il y a quelques points commun avec le film impliquant Thalès, le frère caché de Son Goku.

Je m’explique : un arbre qui peut atteindre la stratosphère, absorbant une certaine énergie (comme le sang des humain) et permet de faire pousser un fruit démoniaque, offrant une puissance sans égale à celui qui le mange.

Sans compter qu’il implique un vilain, qui est être le frère jumeau du protagoniste. Dans ce cas : Dante et Vergil (sous la forme d’Urizen), au lieu de Goku et Thalès.

Certes, cela n’a rien à voir avec DMC5, et tout ceci n’est qu’une coïncidence avec un film de 1990. Mais c’est assez étrange, lorsqu’on y pense.

Y’a-t-il d’autres références que j’ai oublié ? N’hésitez pas à les mentionner en commentaire.