Retour sur ma première visite et participation au Mixup de Lyon : l’un des plus événements liée au VS Fighting en France.

Oui, je suis fan de jeux de bastons. Même si je le répète sans cesse. Alors que je suis plus familier aux tournois locaux, je n’avais jamais tenté l’expérience d’un tournoi officiel. Et je parle de ceux organisés en collaboration avec les studios de jeux vidéo, dans le cadre de l’esport professionnel.

Ce qui m’amène avec le Mixup de Lyon. Organisé par l’association LaDose, c’est un événement qui propose des tournois de VS Fighting, durant le week-end d’Avril. C’est ma première participation dans un tournoi regroupant les joueurs, venant des 4 coins du monde. Comment était mon séjour à Lyon ?

Un stress présent durant le week-end

Le Mixup 2019 durant tout le week-end du 20 au 21 avril 2019. Et ceci de 10h à 22h du soir. En tout, il y a 7 tournois majeurs, plus 5 tournois en side-events :

  • Tekken 7
  • Soul Calibur 6
  • Street Fighter V
  • Dragon Ball FighterZ
  • Dead or Alive 6
  • Guilty Gear Xrd Rev2
  • Blazblue Cross Tag Battle
  • Vampire Savior
  • Garou: Mark of the Wolves
  • Ultra Street Fighter 4
  • Super Street Fighter 2 X
  • Under Night In-Birth EXE

Lorsque vous achetez votre billet en tant que compétiteur, le prix augmente en fonction des tournois sélectionnés. Sachant que les tournois principaux sont plus chères que les side-event. Bien-sûr, il est possible d’être spectateur, mais vous n’aurez pas accès aux jeux en freeplay.

Ce qui m’amène à l’organisation des poules au tournois. Selon le nombre de participants, les tournois peuvent durer toute une journée. Par exemple, un tournoi sur Dragon Ball FighterZ peut durer seulement un jour, avec la finale en début de soirée. Au pire des cas, le tournoi reprend le jour suivant. Par exemple, sur Soul Calibur 6, le Samedi est réservé pour les poules de qualifications, et le Dimanche, pour le reste du tournoi. Sachant que chaque phase de poule sont en double-élimination, le stress peut être assez élevé, comme l’adversaire à affronter ou venir à temps sous peine de disqualification.

Une rencontre avec des vétérans du VS Fighting

Bon, je ne vais pas vous mentir, je me suis fait éliminé rapidement du tournoi. Je savais que mon niveau n’est pas encore au point, surtout avec des joueurs pro dans le mix. Mais l’important était de voir à quoi ressemble un tournoi de haut niveau, et je n’étais pas déçu.

De plus, j’avais eu l’occasion de rencontrer des joueurs exceptionnels : Punk, Louffy, Momochi, Daigo « The Beast » Umehara, Kayane, Irissia, Essx the Sinner, Akainu ou Ricky Ortiz. Mais aussi des streamers sur Twitch/JVTV comme Mikkot0, La Geek en Rose, Midogeek, Mr. Quaraté et Ken Bogard.

Avant tout, j’avais aussi à tester mes compétences au combat. Et j’ai une grosse route à faire, en terme de gestion de stress, mais aussi de stratégie. Si vous avez le courage d’y participer, préparez-vous à subir une dose de sel, surtout en cas de défaite.

Conclusion sur le Mixup 2019 ?

C’était une expérience formidable, si vous êtes fans de compétitions de haut niveau, dans le VS Fighting. J’avais appris de mes erreurs durant mes matchs, mais je me suis confronter à d’autres joueurs étrangers.

Certes, il n’y a pas tous les jeux en compétitions, comme King of Fighters XIV, Super Smash Bros ou même Killer Instinct. Mais il est certain qu’il seront présent pour l’année prochaine, comme Mortal Kombat 11 ou Samurai Spirits.

J’espère pouvoir revenir l’année prochaine, mais si vous êtes fan de compétitions, je vous recommande de venir à l’événement.