Plus violent, plus barbare, plus sanglant ! Mortal Kombat 11 parvient à faire sa place comme une des références du VS Fighting. Ceci sont mes impressions sur le 11e opus.

Il a fallut 4 ans avant la sortie d’un nouvel épisode du plus « gore » des jeux de combats. Netherrealm Studios continue son avancé après le succès d’Injustice 2, avec le 11e opus de Mortal Kombat.

Pour faire un récapitulatif, le 10e épisode offrait du nouveau en terme de gameplay : principalement avec le système de variations pour chacun des personnages. Alors que celui-ci n’était pas « parfait », le concept est bien inspiré d’autres jeux (principalement Street Fighter et le choix du Super Combo). Mais le jeu reste très solide, malgré quelques faux pas, comme le choix de la Faction, durant les matchs en ligne.

Ceci dit, comment Mortal Kombat 11 va parvenir à évoluer contrairement à l’épisode précédent ?

Crisis on Infinite Earth-Realm

L’histoire de MK11 se déroule après la fin du 10e opus. Le dieu déchu Shinnok a été vaincu grâce à Raiden et aux forces du Royaume Terrestre. Cependant, pour le dieu du Tonnerre, il se retrouve corrompu après avoir réparer le Jinsen. Ce qui le transforme en justicier corrompu, par la suite. Après avoir décapité la tête de Shinnok, pour servir d’avertissement, une figure émerge pour restaurer le flux temporel que Raiden à foutu en l’air, depuis MK9.

Cette personne est Kronika, la mère de Shinnok, déesse du temps et la plus puissante des Dieux Divins. Son but est d’effacer le flux temporel, en mélangeant le passé avec le présent, afin de créer une nouvelle ère, répondant à sa perfection.

Pour ce qui est du roster, on retrouve une partie de ceux présent dans MKX, avec des anciens qui font leur réapparition dans la série (Baraka, Skarlet, Shao Khan, Noob Saibot,…). Concernant les nouveaux venus, nous avons droit à :

  • Geras, un servant de Kronika, capable de manipuler le temps
  • Kollector, un sous-fifre de Shao Khan avide d’argent
  • Centrion, la déesse de la Nature et sœur de Shinnok

Comme on peut le voir, le thème de MK11 est de réunir l’ancienne génération avec la nouvelle. Certains revenant reviennent même avec un nouveau look, comme est le cas pour Frost. Mais le roster reste correcte, pour le moment. Car oui, des personnages DLC sont prévus prochainement (hormis Shao Khan qui est en précommande).

THE WORLD!! Oups…mauvaise franchise.

Kombat avec Klasse !

Pour le gameplay, Mortal Kombat 11 reste le même depuis le reboot, mais vient de revoir en partie son système de combat. On y retrouve le système de combos issue de MK9, les attaques environnementaux, ainsi que les Fatalités et Brutalités.
Mais comme nouvelle additions, nous avons :

  • Parade parfaite : avec le bon timing, il est possible de parer une attaque sans prendre de dégâts. Durant ce stade, il est aussi possible de contre-attaquer avec une attaque au blocage.
  • Krushing Blows (Coups Broyants) : Permet de changer les propriétés d’un coup spécial et offrir des dégâts supplémentaires, si les conditions sont remplis. Chaque attaque avec la propriété KB, ne peut être utilisé qu’une fois par match.
  • Fatal Blow : Similaire à l’attaque X-Ray, c’est l’équivalent du super combo, capable de générer des dégâts importants. Elle est actif que lorsque vie est au niveau « Danger » et ne peut être utilisé qu’une fois par match. Si l’attaque est raté, il peut être réutilisé après un cooldown.
  • Barre offensive / défensive : remplaçant la barre de spéciale. Il permet d’effectuer des attaques EX pour les coups spéciaux, des attaques à la relevé, les esquives ainsi que les attaques environnementaux.
    Chacune de ses attributs coute une barre de la jauge offensive ou défensive et nécessite une période de cooldown pour être réutilisé.
Le tutoriel dans MK11 offre tous les outils pour survivre.
Le tutoriel dans MK11 offre tous les outils pour survivre.

Mais l’une des grande nouveauté de MK11, est son système de Variation. À la base, vous avez accès à 2 variations pour chaque personnage, offrant un set prédéfini de coups spéciaux supplémentaires. Mais il est possible de customiser ces variations, voir de créer une personnelle. Vous pouvez change le skin du personnages, ses accessoires (parmi les trois à dispositions), sa pose de victoire ou d’introduction, ainsi que ses coups spéciaux.

Alors que ces coups sont débloqués par défauts, vous êtes limités à trois blocs. Sachant qu’un coup spécial peut prendre 2 blocs. Au pire, il y a des sets prédéfini, avec des sets spécialement pour les tournois. Toutefois, elles sont à mettre manuellement, contrairement à ceux utilisé par défaut. Ce qui pose problème, surtout pour les compétitions e-sport qui ne souhaitent pas inclure les variations personnalisés.

Il est ou, mon fric ?? Il est ou, mon fric ??

Du Kontenu lourd et complet

Mortal Kombat 11 offre un contenu très complet hors des matchs en ligne. On a déjà le mode Histoire, Tours Classique et Tour du temps. Les tours classique est le mode Arcade de base, avec 3 niveaux de difficultés et un mode Sans-fin pour ceux qui veulent se tâter de la survie.

Pour ce qui est des Tours du temps, ils proposent des challenges variés qui permet de débloquer des Konsommables (objets offrant des bonus durant un match dans ce mode), voir de la monnaie à utiliser dans la Krypte. Mais certains défis permettent aussi de débloquer de nouveaux skins ou accessoires pour vos personnages. Ces challenges sont variés : soit vois avez à compléter les tours pour débloquer les récompenses, ou affronter un adversaire surpuissant en équipe de 3 ou en tag.

Les tours du temps changent à chaque fois, au même titre que les récompenses
Les tours du temps changent à chaque fois, au même titre que les récompenses

Bien-sûr, ces challenges vont tester vos limites et vos prouesses dans le combat. Ce qui amène avec le mode Tutoriel, qui je dirais est très complet.

Il offre les bases et techniques avancés pour s’en sortir dans le jeu, mais aussi les bases du VS fighting, qui peut être utilisé sur n’importe quel jeu. Et c’est un plus que MK11 offre pour ceux qui veulent se lancer à fond dans le VS Fighting, surtout que le tutoriel est très détaillé.

Ce qui amène avec le mode Krypte : et au lieu d’être en vue à la 1ère personne, nous voilà avec un personnage inconnu, s’aventurant dans l’ile de Shang Tsung. Le même lieu où à eu lieu le premier Mortal Kombat (le jeu & le film). Et c’est tellement beau à voir en HD, si l’on compare à MK9.

Bref, la Krypte garde l’aspect aventure dans MK10. En clair, vous aurez à débloquer différents objets à utiliser, pour avancer dans l’exploration. Sans compter les nombreux coffres à ouvrir. Il existe trois types de coffres : ceux qui utilisent de l’or (valeur variable), ceux qui demandent 100 âmes et ceux nécessitant des cœurs. Mais ce n’est pas tout : il est possible de créer des objets ou accessoires à travers la fonderie, faire des donations ou utiliser la relique de Kronika pour réinitialiser les coffres ouverts, sauf ceux qui sont uniques.

Temps de dévaliser les trésors de cette île !
Temps de dévaliser les trésors de cette île !

Une victoire pas vraiment parfait

Alors que le jeu semble parfait, il y a quelques faux pas qui laissent un coup amer. En partie, concernant les accessoires à gagner pour les variations.

Il existe plusieurs moyens de débloquer ces accessoires, au même titre que les skins et animations. Vous pouvez les débloquer dans le mode Histoire, le mode Krype, les Tours du temps ainsi que dans le Tutoriel. Alors que les skins restent dans le cosmétique, ce n’est pas le cas concernant les accessoires. En effet, ils peuvent être équipés d’augmentations qui offrent divers bonus au personnages. Mais voilà le problème : il existe différentes formes d’augmentations qui ne sont pas forcément compatible avec l’accessoire équipé. Et pour couronner le tout, vous avez à augmenter le niveau de vos accessoires à travers les combats. Sachant qu’il y a un total de 90 accessoires par personnage (voir plus en cas de possible DLC), et un total de 25 personnages, ça peut devenir pénible de compléter le jeu à 100%.

De plus, le contenu débloqué à la Krypte est aléatoire. Ce qui explique la raison de réinitialiser les coffres dans ce mode, via l’artifact de Kronika. Ce qui nous amène avec les Cristaux du temps, qui fonctionne comme la monnaie premium du jeu. Vous gagnez des cristaux lorsque vous gagnez un niveau sur votre profil, ou via les tours du temps (de façon aléatoire). Sauf que les objets à acheter dans la boutique sont aléatoires (bien-sûr). Et ces objets peuvent couter cher, surtout ceux de niveau mythique. Oui, il est possible de débloquer tout sans à payer un euro, mais ça va prendre du temps.

Konclusion sur Mortal Kombat 11

Pour un premier jet avant de terminer la campagne principale, Mortal Kombat 11 est assez satisfaisant. Ceux qui sont familier avec la série seront à l’aise avec les nouveautés offerts. De plus, le système de variation, malgré des imperfections, offrent une meilleure sensation de stratégie durant les match-ups. Sans compter les défis offerts et l’excellent tutoriel pour ceux voulant se lancer dans le VS Fighting.

Bien-sûr, le gros point faible reste dans le déblocage de contenu, qui peut prendre énormément de temps. Sans compter que la plupart du contenu sont de l’ordre esthétique, hormis pour les accessoires. Si vous êtes du genre « complétionist », vous pourriez être tenté, malgré qu’il n’y a aucun résultat à la fin.

Mais au final, Mortal Kombat 11 s’en sort positivement.