Alors que Persona 5 Royal est prévu de sortir le 31 mars 2020, il est fort probable qu’une, voir plusieurs scènes, risque d’être censuré pour le public occidental.

La saga Persona est l’une des plus appréciés de la série Shin Megami Tensei. En partie, car il y a l’aspect « simulation de vie » où vous contrôler un étudiant et essaye de forger un lien d’amitié avec d’autres personnages. Sans compter le côté combat et collecte de démons, bien-sûr.

Le 5e opus, aura droit à sa version ultime, comme pour les épisodes précédents, nommé Persona 5 Royal. Sauf que celui-ci aura une scène, jugé offensif, qui risque d’être altéré.

Deux personnages parodiques jugés homophobes

La différence des cultures nippones et occidentaux est assez flagrant. Surtout quand aux sujets des personnages homosexuels. Dans Persona 5, la scène implique Ryuji, se faisant accosté par deux personnages homosexuels, représenté de manière caricaturale (vidéo ci-dessous).

(Source : Video Games Source)

Alors que oui, ce n’est pas à prendre au sérieux, certains n’ont pas eu le même avis. Dans un thread sur ResetEra, les utilisateurs veulent voir le producteur Katsuha Hashino viré de chez Atlus. Yu Namba, le senior project manager, en avait parlé à ce sujet :

Je pense que la communauté a eu une réaction très forte face à cela, et vous l’avez vu, et cela a définitivement changé pour Royal. En tant que responsable de la localisation, je ne peux vraiment pas faire grand-chose sur ce qui a déjà fait son entrée dans le jeu [mais] les membres de notre équipe se sentaient un peu gênés lorsqu’ils travaillaient dessus. Alors avec Royal, nous étions déterminés à voir si nous pouvions faire quelque chose, au moins en termes de localisation.

De notre côté, il a fallu beaucoup d’efforts pour consulter non seulement les développeurs, mais aussi pour discuter avec notre service marketing, et ce qu’ils ressentiraient si nous modifiions Persona 5 de cette façon : quelle serait la réaction du public, ce que la société penserait, est-ce que ce serait bien si nous apportions le changement.

Ce n’est pas un changement significatif, mais je pense qu’il y a suffisamment de changement pour que les gens qui n’étaient pas à l’aise de traverser cette partie de Persona 5 se sentent mieux, cette fois-ci.

Dans Royal – je ne veux pas dire que nous l’avons adouci – mais nous avons fait [comme s’ils étaient] de grands passionnés pour quelque chose qu’ils aiment faire. Mais ce n’est plus comme s’ils étaient à la recherche de jeunes garçons ou quoi que ce soit. Je pense que nous sommes assez satisfaits du résultat.

Source : Gamestop

Malgré le fait que cette scène sera changé pour P5R en Occident, ce n’est « pas assez » pour les calmer.

Faire la différence entre la parodie et le réel

La censure restera présent pour correspondre aux mœurs et code d’éthiques chez certains pays. Ce n’est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière. Mais c’est aux personnes de dire qu’une caricature d’une orientation sexuelle n’est pas à prendre au sérieux. Ces deux personnages, malgré avoir des airs de prédateurs, ne décrivent en aucun cas la réalité sur la communauté. Et le fait de nier ceci peut être considéré comme une délusion.

Le problème est qu’il y a cette demande aux jeux (importés ou non), à être plus PC (Politiquement correct), pour satisfaire un public, qui est au final, inexistant. C’est la raison pourquoi la phrase « Get Woke, Go Broke » existe. Mais c’est un sujet pour un autre jour.

En attendant, il faudra attendre la sortie pour voir ce qu’offre cette version « censuré ».