Channel Awesome, l’un des plus grands sites de vidéos de critiques satyrique, se retrouve sous les feux d’un mauvais traitement des contributeurs, via un document et le hashtag #ChangeTheChannel. 

« Je m’en souvient, donc vous n’en avez pas besoin ! ».

Si vous n’êtes pas familier par cette phrase culte, il vient du personnage Nostalgia Critic, joué par Doug Walker, alias « That Guy with the Glasses« . Commençant sa carrière sur Youtube en 2007, il créera le site Web « That Guy with the Glasses » en 2008, après que ses vidéos sont supprimés de la plate-forme. Ce sera sert de pallier pour les contributeurs souhaitant faire des critiques satyriques dans le domaine de la culture Geek et Pop : jeux vidéos, musique, films, séries, bande dessinée, anime, etc…

Bien que la chaîne sera renommé Channel Awesome, le concept reste le même : offrir un espace pour les créateurs de se faire connaître sur Internet et partager leur passions auprès de la communauté. C’est d’ailleurs sur ce site, que Benzaie et SadPanda (salut à vous, si vous lisez cette article), seront connus hors du territoire francophone. Toutefois, ce n’était qu’une façade concernant un problème interne qui restait caché depuis cette décennie.

Récemment un fichier Google Doc vient d’être mis en ligne, résumant les problèmes internes au site Web, notamment avec le hashtag #ChangeTheChannel. Ce document regroupe les témoignages de plusieurs ex-contributeurs au site, incluant Benzaie, mais aussi :

  • Obscurus Lupa
  • MarzGurl
  • Linkara
  • Suede
  • JesuOtaku
  • ChaosD1
  • Nerd to the Third Power
  • RenegadeCut
  • HopeWithinChaos
  • Fool Fantastic
  • « Handsome » Tom
  • Nostalgia Chick
  • Holly Brown (ex-administratrice du site)

Avant toute chose, il s’agit d’un regroupement abrégé des défauts liés à l’organisation du site, et de la direction. En aucun cas, il s’agit d’attaquer les personnes derrière la gestion de Channel Awesome, voir de dénigrer leur travaux.

Liste des accusations à l’encontre de Channel Awesome

1. Une mauvaise gestion de la plate-forme

Le site « That Guy with the Glasses » était mal géré avec une mauvaise gestion du site Web, mais aussi de la communication, la transparence, l’organisation des vidéos et le paiement. Le site était géré sous Joomla, sans qu’il n’y ai eu une tentative de mise à jour, ou de protéger la page d’administration. Il n’y avait pas de pages dédiés aux créateurs (avec description), et le développement était une horreur.

En parlant d’horreur, la communication était inexistant entre les créateurs et la direction. Au point qu’ils ne sont pas informés des changements en interne, voir de décisions sans prendre consentement avec les créateurs. Plusieurs suggestions pour améliorer l’organisation ont été proposés, mais la majorité ont été refusés.

Enfin, la modération du forum était médiocre, avec une seule personne en tant que modérateur. Avec la popularité du site qui grandit au fil du temps, ça peut devenir ingérable.

2. Un mauvais traitement des créateurs

Il y avait eu plusieurs incidents impliquant le mauvais traitement de contributeurs. Particulièrement, des cas d’abus ou harcèlement sexuels. Au pire des cas, à pousser une personne dans une dépression profonde. Une autre mauvaise expérience était par rapport à l’administratrice du site. Malgré le fait qu’elle avait travaillé non-stop sur la gestion du site (sans week-end ou vacances), elle sera licenciée de Channel Awesome sans aucun motif. Elle a aussi été forcé de signer un contrat d’exclusivité, l’empêchant de travailler pour la concurrence, pendant 3 ans, sous peine de perdre son indemnité.

Deux personnes, souhaitant rester anonyme, ont partagés leurs expériences d’avoir été abusé sexuellement par une contributeur pendant des années. Il n’y ai aucune actions disciplinaires envers ces incidents après un long délai. Ce qui avait aussi, été le cas pour le directeur financier et web-développeur de la plate-forme, Mike Ellis.

Ce qui amène avec la réalisation des films anniversaires : Kickassia, Suburban Knights et To Bodly Flee. À cause des conditions météos et de certaines cascades, plusieurs des acteurs ont été blessés, voir évanouis en pleine scène.

3. Un film anniversaire laissant un mauvais goût de nostalgie

Malgré que les films Kickassia et Suburban Knights ont été une bonne expérience, To Boldly Free n’était pas de même. Supposé mettre fin au personnage du Nostalgia Critic, les acteurs ont donnés un retour assez négatif. Personne n’étaient au courant, pas après avoir reçu le script du film. Un film qui dure 4 heures, et qui avait été tourné en une semaine. Certaines scènes ont aussi été considérés comme offensive, notamment un moment qui impliquait le viol d’un des personnages (ce qui n’est pas le cas, mais qui est impliquer figurativement).

Autre soucis, la réception des DVD après la sortie du film. Cela avait été promis, surtout pour divers fans. Malheureusement, le problème n’avait pas été réglé. Ce qui amène avec la fête de fin de tournage, où Doug laissa des lettres de remerciement à chaque membres participant au film. Toutefois, il indique qu’il a décidé de discontinuer les films anniversaire, voir de collaborer avec eux par la suite.

4. Mike Michaud : un PDG qui veut du bien à son ego

Pour faire court, Mike Michaud est le marionnettiste derrière le Nostalgia Critic, et donc Channel Awesome. Vu qu’il détient les droits d’autres au nom du personnage, il est l’actionnaire principale de la compagnie.

Il a été reconnu comme étant agressif, immature, difficile à travailler avec et manque de professionnalisme. Parmi les délits qu’il avait commis :

  • Instance de seximse et d’hostilité envers les créatrices du site.
  • Proposer des concepts de shows refusés par la communauté, notamment Pop Quiz Hotshot! et Barfiesta.
  • Forcer la diffusition de Pop Quiz Hotshop! sur Internet, malgré le refus de Doug et Rob Walker.
  • Refuser toute tentative de promotion sur Patreon, jugé comme une forme de « E-begging ».
  • Ne pas accepter de louer le studio à Chicago pour l’enregistrement des épisodes de NC, pour la réalisation d’un film amateur.
  • Vendre des artworks fans le consentement de l’artiste derrière la réalisation, voir même lui reverser une partie des ventes.
  • Virer une personne du site Web, pour être arrivée 15 minutes en retard.
  • Souhaiter faire du profit sur le décès d’un contributeur s’étant donné la mort en 2014 (JewWario).

Même s’il serai amené à être viré du site, il a en sa possession les droits de copyrights du « Nostalgia Critic ». En clair, il est tout simplement intouchable, malgré les délits qu’il avait commit.

Un opinion personnel sur Channel Awesome, en tant que fan

Il faut savoir que je suis un fan de longue date du Nostalgia Critic. En clair, j’étais un fan des producteurs sur le site « That Guy with the Glasses ». Grâce au site, j’avais pu connaître Linkara, Benzaie, The Spoony One, Nostalgia Chick, MarzGurl et plein d’autres.

Leurs vidéos ont été une source d’inspiration pour ma part, si j’ai à faire une vidéo satyrique. Et ça me fait mal de voir que derrière ce succès, il y a eu une terrible faille dans la gestion. Pas seulement en terme technique, mais aussi dans l’aspect humain.

J’avais eu ma propre expérience lorsque j’avais contribuer pour Radiosphère, qui a cesser d’exister depuis l’année dernière. Ça m’a permis de rencontrer des gens d’exceptions, et j’avais eu l’opportunité de diffuser l’émission « Back to the Gaming » ainsi qu’une émission débat. Je n’avais aucun regret d’avoir contribuer à Radiosphère, durant le temps où j’étais présent.

En regardant la situation avec Channel Awesome, c’est tout simplement insensé qu’une personne n’ayant aucune expérience dans la gestion du site, mais aussi dans la gestion du personnel, se retrouve comme le PDG de la boîte. Avec le pouvoir qu’il avait en sa responsabilité, il était parvenu à faire renvoyer certains des piliers au succès du site.

Dans n’importe quel entreprise, le souci numéro 1 reste la bienveillance des employés et contributeurs. De faire en sorte qu’il se retrouve dans un espace de bienveillance afin de produire des vidéos de bonne qualité. Mais au contraire, ne se tient que de pourrir la santé des autres, pour leur ambition personnel.

En clair, j’espère que Channel Awesome prend conscience de ces allégations pour leur faire remettre les idées en place. Car pour le moment, la chaîne n’est pas si génial qu’il en a l’air.

Sources des informations sur cet article :